• Les Grands Itinéraires
 
  •   V50 : L'Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo

    Description de la véloroute V50 :
    L’Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo


    700 km du Luxembourg à Lyon
    (actualisation juillet 2018)

    La Véloroute V50 est un itinéraire inscrit au Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes (SN3V). En continuité des aménagements réalisés en Allemagne ou au Luxembourg, il s’inscrit comme un axe européen fort entre les pays d’Europe du Nord et le Sud de la France. L’aménagement de la continuité de la partie française de cet itinéraire pourrait en effet amener une plus grande fréquentation par des cyclistes venus des pays d’Europe du Nord, familiers de la pratique du vélo de randonnée.

    Suite à une réunion à Port sur Saône en mars 2017, regroupant l’ensemble des acteurs intéressés par le développement de cette véloroute, la création d’un Comité d’Itinéraire a été engagée. Il devrait se mettre en place courant 2018 pour travailler sur la continuité de l’itinéraire (aménagements, infrastructures), le développement de l’offre touristique et de services (hébergements, transports, réparation, location, ...), et la promotion de cet axe d’itinérance à vélo.

    Anciennement connue comme Véloroute Charles le Téméraire, la dénomination de cet itinéraire était très variable sur le parcours : Chemin de la Moselle, Charles le Téméraire, Canal des Vosges, Rives de Saône, Voie Bleue, …
    Suite aux premières décisions du Comité d’Itinéraire, la véloroute V50 s’apelle désormais :

    "L’Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo"

    Considérant sa possible continuité en Allemagne par la vallée de la Moselle jusqu’à la confluence avec le Rhin à Koblenz (carte ci-dessus), il serait éventuellement possible de constituer une

    véloroute de 1 000 km, reliant le Rhin au Rhône, de Koblenz à Lyon


    (entre l’Eurovélo 15 et l’Eurovelo 17)

    >> Voir les infos sur la randonnée organisée par la Délégation Grand Est/V50 de l’AF3V
    du 24 juin au 8 juillet 2018


    Nous présentons ici l’état d’avancement de cet itinéraire dans sa partie Nord, en Lorraine et Haute Saône.
    Actuellement, de nombreux cyclistes parcourent déjà la vallée de la Moselle, notamment depuis Koblenz jusqu’à Metz, intégralement aménagé. L’itinéraire est décrit dans des guides allemands >> voir Mosel Radweg et Mosel Radweg Frankreich.
    Un guide spécifique à la V50, en français, est sorti au printemps 2018 aux éditions Chamina (disponible aussi chez Cartovélo).


    ATTENTION : Il reste quelques secteurs non aménagés, ne faisant pas l’objet d’une convention entre VNF et les collectivités. Il est rappelé que dans ces conditions, les chemins de halage ne sont pas officiellement autorisés aux cyclistes. Il reste de la responsabilité individuelle des cyclistes de les emprunter. L’association Vélo et Mobilités Actives Grand Est décline toute responsabilité en cas d’accident qui pourrait survenir sur le chemin de halage.
    Il est cependant possible de solliciter une autorisation auprès de VNF pour pouvoir les emprunter en toute légalité >> courriers à adresser à :

    - VNF Nord Est à Nancy (Direction Développement de la voie d’eau).
    - VNF Rhône-Saône à Lyon

    Rappel : la rive droite et la rive gauche d’une rivière, ou d’un canal, se repèrent en regardant dans le sens d’écoulement des eaux (pour un canal, atteindre la prochaine écluse pour le savoir !).

    Département de la Moselle

    - Chemin de la Moselle : entre Apach, à la frontière allemande et luxembourgeoise, et Thionville.
    Première véritable voie verte en Lorraine, cette liaison entre la frontière et Thionville est très agréable et bien connue.

    - Entre Thionville et Metz :
    La liaison entre Thionville et Metz est opérationnelle depuis novembre 2015. Le parcours est quasiment intégralement en voie verte avec un revêtement d’excellente qualité. Quelques passages sur des routes très tranquilles au niveau du Barrage d’Argancy et de La Maxe.

    La traversée de l’agglomération de Metz, en rive gauche de la Moselle, entre le port de Metz et Moulins les Metz, permet d’éviter le réseau routier. Par contre, les accès au centre-ville ne sont pas vraiment bien aménagés ni bien signalés.
    La traversée de la Moselle au niveau du pont de Moulins les Metz sur 400 mètres est absolument mal (pas) aménagée ! Ce secteur reste encore très dangereux.
    En passant en rive droite de la Moselle, avant de retrouver un secteur bien aménagé, il reste encore un secteur non aménagé sur 1,5 km au niveau des étangs d’Outre Moselle (communes de Jussy et Vaux), praticable cependant en VTC, avec une partie qui peut être boueuse après une période de pluie !!

    - Entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle :
    La Com Com du Val de Moselle (aujourd’hui Mad et Moselle) a inauguré en septembre 2012 le tronçon de 10 km entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle.
    Reste le problème du pont de Corny sur Moselle qui n’est pas résolu. Là encore, c’est un secteur dangereux. Une passerelle sur la Moselle serait nécessaire.

    Département de Meurthe et Moselle

    - Pays Val de Lorraine :
    Depuis Arnaville jusqu’à Custines, les travaux sont en cours d’achèvement (juillet 2018). Ils devraient être achevés pour l’automne 2018 (décision concernant le passage à proximité des silos de Pont à Mousson).

    L’itinéraire passe par Arnaville, Pagny sur Moselle, Vandières, Pont à Mousson, Blénod les PàM, Dieulouard, Autreville, Millery et Custines. Ce parcours de 35 km est principalement en voie verte, avec quelques passages partagés avec peu de voitures : étang d’Arry, traversée de Pagny sur Moselle, Pont à Mousson, étangs d’Autreville.
    Entre Autreville, Millery et Custines, la véloroute emprunte des portions de route assez circulantes, avec des vitesses des voitures assez importantes. PRUDENCE !!

    A noter qu’entre Dieulouard et les étangs d’Autreville, le parcours emprunte le secteur où nous avions réalisé un débroussaillage en février/mars 2013 avec les associations locales pour faire avancer le projet qui était alors un peu en stand-by (voir l’article sur ce site).

    - Traversée de l’Agglomération Nancéiénne (Boucle de la Moselle - secteur Est) : Ce sont environ 30 kms aménagés entre Custines et Richarménil (lieu-dit "Les Turbines"), par les berges de Meurthe, le Canal de la Marne au Rhin et le Canal de Jonction.
    Il est également possible d’emprunter la Boucle de la Moselle (secteur Ouest) en continuant à suivre la vallée de la Moselle vers Liverdun, Toul puis Neuves Maisons (rajout d’environ 25 km pour regagner Richarménil).

    - Entre Richarménil et Gripport :
    Lors de nos randonnée en juillet 2007 et juillet 2018, nous avons pu nous rendre compte de la beauté de ce secteur, notamment les alignements d’arbres en bord du Canal des Vosges.

    Suite aux contacts pris en 2007 avec les intercommunalités et le Conseil Général de Meurthe et Moselle, une étude avait été engagée sur ce secteur en 2010. Cependant, à ce jour, rien n’a été engagé en terme de travaux. Ce secteur de 28 km est partagé entre différentes communautés de communes et le portage du projet s’avère de ce fait plus compliqué. Le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle semble se soucier un peu plus de ce secteur désormais.
    Lors de notre randonnée de juillet 2018 et de la rencontre avec la Vice-Présidente du Conseil Départemental, nous avons eu quelques précisions ... mais des échéances encore un peu lointaines (2021 à 2023 !!). Nous espérons que des solutions de continuité "officielle" seront trouvées rapidement, bien avant ces prévisions de travaux.

    Département des Vosges

    Le Conseil Général des Vosges a réalisé sur la période 2007/2014 l’aménagement des 75 kms de chemin de halage entre Socourt/Charmes au nord, Epinal, Fontenoy le Château et la limite Sud avec la Haute Saône.

    C’est une superbe voie verte en enrobé de bonne qualité. Sur la base de nos propositions, un balisage a été posé sur ce parcours par la Communauté d’Agglomération d’Epinal, en lien avec le Conseil Départemental des Vosges.
    Des services vélo sont proposés et ce secteur développe une excellente politique en faveur du vélo.
    A hauteur de Golbey, il existe une liaison qui permet l’accès au centre-ville d’Epinal.

    D’Epinal, il est également possible de suivre la Moselle jusqu’à sa source à Bussang, en empruntant les routes en rive droite de la vallée de la Moselle jusqu’à Remiremont, puis la voie verte de la Haute Moselle.

    Département de la Haute Saône

    >> voir carte Vélo de la Haute Saône

    De la limite avec les Vosges, à Ambievillers, jusqu’à Corre, le chemin de halage a été intégralement aménagé en enrobé de qualité par le Conseil Départemental de la Haute Saône, sur 17 km.
    Il est ensuite possible de suivre le balisage "V50" en empruntant des petites routes jusqu’à Port sur Saône. Cette section n’est pas encore aménagée mais des travaux sont prévus par le Conseil Départemental de la Haute Saône dans les toutes prochaines années.

    Dans cette attente, depuis Corre, nous préconisons de prendre la RD7 en direction de Faverney, sur 1,5 km, pour prendre ensuite la petite route en direction d’Ormoy (route d’Amance). Ensuite, prendre la petite route en rive gauche de la Sâone, vers le village de Cendrecourt. Quelques montées / descentes mais très très peu de circulation.
    De Cendrecourt à Monthureux les Baulay, prendre la RD46, avec éventuellement une variante sur chemins ruraux (VTC) en prenant en direction de l’ancien bac de Jussey et en longeant la voie ferrée (côté Sud).
    De Monthureux les Baulay, prendre la RD54 pour traverser la Saône. On retrouve alors l’itinéraire balisé par le Conseil Départemental. Prendre ensuite la petite route agréable qui mène à Fouchécourt.
    De Fouchécourt à Port sur Saône, l’itinéraire balisé emprunte la RD56 qui reçoit pas mal de trafic. Une alternative peut être de retraverser la Saône vers Baulay, et de prendre en rive gauche de Saône par Port d’Atelier-Amance, Amoncourt et Chaux les Port.

    A Port sur Saône, on retrouve l’itinéraire des Rives de Saône qui va jusqu’à Gray, aménagé sur 65 km.
    A Port sur Saône, le contournement routier qui devrait être opérationnel vers 2020, soulagera énormément le passage du pont sur la Saône, actuellement emprunté par de nombreux poids-lourds, rendant ce passage très dangereux. Le Conseil Départemental prévoit également la réalisation d’une passerelle sur la Saône pour un accès direct au Sud de port sur Saône, sur l’île de la Maladière (camping).

    A noter : A hauteur de Chemilly, à 6 km de Port sur Saône, il est possible de rejoindre Vesoul par la Trace du Courlis (15 km). A Vesoul, il est ensuite possible de prendre le Chemin Vert jusqu’à Loulans-Verchamp (30 km) et trouver une liaison en voie partagée vers l’Eurovelo 6 dans la vallée du Doubs, au niveau de Roulans.

    Entre Gray et Essertenne-et-Cecey, le Conseil Départemental de la Haute Saône a aménagé 11 km de voie verte, avec notamment une belle passerelle sur la Saône à hauteur de Mantoche. A noter que la sortie de Gray emprunte une route qui peut recevoir pas mal de circulation à certaines heures.
    A Essertenne-et-Cecey, on retrouve la route en direction de Talmay dans le département de la Côte d’Or.



    randonnée organisée par la Délégation V50 de l’AF3V
    du 24 juin au 8 juillet 2018

    plus de précisions ICI

    Si vous avez des commentaires, des compléments, des questions sur ce descriptif, merci de nous envoyer une message


    Retour liste des itinéraires

  •   La Boucle de la Moselle

  •   V52 - Canal de la Marne au Rhin


    Découvrez la Véloroute V52
    en suivant la vallée de la Marne et le Canal de la Marne au Rhin

    >> Retour sur notre randonnée organisée en juillet 2017

    Rando V52

    La véloroute V52 est également appelée "Paris-Strasbourg" ou "Paneuropa Radweg".


  •   EV19 / V54 - La Meuse à vélo


    Cet itinéraire offre une belle continuité des aménagements réalisés en Hollande, en Belgique et dans le département des Ardennes.

    Un projet avait été lancé par nos voisins néerlandais en 2012 pour assurer les continuités et donner une dimension européenne à cet itinéraire.
    L’inauguration "officielle" de "La Meuse à Vélo" a eu lieu le 22 juin 2017 aux Pays Bas.
    Récemment, l’itinéraire a été retenu pour intégrer le réseau des itinéraires européens EuroVelo, en tant qu’EuroVelo 19 (EV19).


    En Belgique, depuis Namur, le réseau RAVel permet presque de gagner la frontière franco-belge dans de bonnes conditions de circulation et de sécurité. La liaison entre Dinant et Givet emprunte par parties des itinéraires sur route.
    >> Parcours de la Meuse à vélo en Wallonie


    En France, si la continuité est assurée sur l’ensemble du parcours, il reste encore quelques améliorations à apporter pour que cet itinéraire réponde pleinement aux attentes des utilisateurs et des randonneurs à vélo, notamment à certains endroits en matière de sécurité.

    Pour notre part, nous connaissons bien cet itinéraire pour l’avoir parcouru lors de notre randonnée "Lorraine en voies vertes" ... en 2006.
    Nous avions alors rencontrer les élus pour les sensibiliser à l’intérêt de développer cet itinéraire et d’aménager certains secteurs dangereux ou présentant des pentes et du dénivelé. Vous pouvez voir sur cette page quelques photos de l’itinéraire. Depuis, la situation s’est nettement améliorer, notamment dans les Ardennes.


    Le Conseil Général des Ardennes a aménagé l’ensemble de la liaison Givet / Charleville-Mézières / Sedan / Remilly-Aillicourt, soit environ 120 km.
    Voir la page du Comité Départemental du Tourisme ou la page du Conseil Départemental des Ardennes.

    Cet itinéraire est devenu un symbole pour le département : la "Trans’Ardennes" !!
    >> Carnet de route de la Trans’Ardennes

    En 2019, le Conseil Départemental des Ardennes devrait aménager les 10 km en direction de Mouzon. A terme, l’aménagement ira jusqu’à la limite départementale avec le département de la Meuse, offrant ainsi un parcours de 140 km.


    Dans le département de la Meuse, l’itinéraire passe par Stenay, Verdun, Saint Mihiel, Commercy, Void-Vacon, Vaucouleurs et Neufchâteau. Il emprunte des routes départementales, avec généralement peu de trafic, sauf à quelques endroits où notre association propose des améliorations.

    L’itinéraire décrit ci-dessous, entre Mouzon et Maxey sur Meuse, emprunte des petites routes à faible trafic. En l’absence d’aménagements à certains endroits, il emprunte des portions de routes à trafic fort ou moyen, avec quelques fois des pentes supérieures à 5 %, ne répondant pas de ce fait aux critères du cahier des charges national définissant les caractéristiques d’une véloroute.

    De manière à obtenir une continuité et une bonne sécurité sur cet itinéraire, nous proposons d’aménager en priorité les tronçons suivants :

    - Liaison Mouzon – Pouilly sur Meuse – Inor (ancienne voie ferrée),
    - Liaison Sassey sur Meuse - Dun/Doulcon - Brieulles sur Meuse (ancienne voie ferrée),
    - Liaison Dugny sur Meuse - Ancemont (ancienne voie ferrée),
    - Liaison entre Dieue sur Meuse et Troyon (chemin de halage),
    - Traversée de St Mihiel depuis Maizey jusqu’à Bislée (chemin de halage),
    - Liaison entre Commercy et Euville (chemin de halage).

    Une voie verte de 26 km a été réalisée par le Grand Verdun, de Samogneux jusqu’à Haudainville, traversant la ville de Verdun en son centre. Elle devrait être officiellement ouverte au public au cours de l’été 2019.

    Une voie verte de 5 km a également été réalisée en 2017 par la ComCom de Commercy-Void-Vaucouleurs entre Lérouville et Commercy.

    Afin de parcourir la superbe vallée de la Meuse en toute sécurité, nous vous invitons à faire part aux intercommunalités de la vallée de la Meuse et au Conseil Départemental de la Meuse de vos propositions et de vos attentes pour l’amélioration de cet itinéraire.

    Rappel : la rive droite et la rive gauche d’une rivière, ou d’un canal, se repèrent en regardant dans le sens d’écoulement des eaux (pour un canal, atteindre la prochaine écluse !).


    ATTENTION : Le chemin de halage du Canal de l’Est (branche Nord) n’est pas une voie officiellement autorisé aux cyclistes. Il reste de la responsabilité individuelle des cyclistes de l’emprunter.
    Pour pouvoir l’emprunter, il vous faut demander l’autorisation auprès de VNF à Nancy.
    L’association Lorraine Véloroutes Voies Vertes décline toute responsabilité en cas d’accident qui pourrait survenir sur le chemin de halage.


    Entre Mouzon et Stenay :

    Deux alternatives sont possibles.
    - En rive gauche (option VTC) : Solution sans trafic automobile, avec deux côtes, mais offrant de très belles vues sur la vallée de la Meuse.
    De Mouzon, prendre la route vers Villemontry. Au hameau de Villemontry, prendre le chemin rural qui descend vers la Meuse en direction de Létanne (bifurcation Letanne / Beaumont). On suit l’ancienne voie ferrée de la vallée de la Meuse (source rafraîchissante des Trois Fontaines). Le chemin traverse par deux fois la voie ferrée. A la deuxième traversée, prendre le chemin qui monte la côte St Hélène, en lisière de forêt. On redescend ensuite sur le village de Letanne.
    Une variante est de continuer depuis Villemontry par la petite route en direction de Beaumont en Argonne et de revenir vers Letanne.
    De Letanne, prendre ensuite la petite route goudronnée qui longe l’ancienne voie ferrée vers le Sud-Est, en direction de la ferme de Beaulieu. Arrivé sur la D 30, prendre à gauche pour 100 m, et prendre à nouveau à gauche après un monument, en direction de Pouilly sur Meuse (petite montée) en longeant la lisière du bois de Jaulnay.
    - En rive droite (option route) : Il faut prendre la D 964 jusqu’au site du Flavier, à la limite départementale Ardennes/Meuse (montée sur 3 km, route à fort trafic, notamment de camions !). Au sommet de la côte, prendre la petite route à droite qui descend vers les fermes Sénéval, Vigneron et St Rémy, puis gagner le village de Pouilly sur Meuse.

    De Pouilly sur Meuse, en rive gauche de la Meuse (rive opposée au village), prendre la route en direction de Luzy St Martin, Cesse et Laneuville sur Meuse, puis la D 947 pour gagner Stenay (musée de la Bière, hôtels, office du tourisme).

    Entre Stenay et Verdun :

    Quitter Stenay en revenant à Laneuville sur Meuse pour prendre la D 30 vers Wiseppe, Sassey sur Meuse (détour intéressant par l’église de Mont Devant Sassey), et ensuite la DS 13, toujours en rive gauche, vers Doulcon et Dun sur Meuse (musée Ipousteguy, plan d’eau du Lac Vert, office du tourisme, camping).
    De Doulcon, prendre la D 164 et la D 123, en rive gauche de la Meuse, en direction de Cléry le Petit, Brieulles sur Meuse et Forges sur Meuse. Ces portions de routes sont plus circulantes, avec des lignes droites et des portions réaménagées rapides (les voitures roulent un peu vite !!).
    Pour rejoindre la voie verte aménagée par le Grand Verdun, prendre à partir de Forges sur Meuse par Regnéville sur Meuse et Samogneux. De là, vous trouverez une voie verte en revêtement calcaire longeant le canal de l’Est sur environ 10 km jusqu’à Vacherauville. De ce village à Verdun, vous retrouverez un revêtement en enrobé sur 10 km.

    Traversée de Verdun :

    Verdun : Centre Mondial de la Paix, sites de Mémoire (guerre 14/18), tous services.
    L’accès à Verdun et la traversée de l’agglomération verdunoise ont nettement été améliorés par la réalisation de la voie verte. Dès son ouverture officielle, nous espérons que le balisage "Meuse à vélo" sera repositionné pour diriger sur la voie verte. Autrement, vous risquez de vous retrouvez sur des rues et routes un peu circulantes !
    Pour quitter Verdun, prendre la nouvelle voie verte du Grand Verdun jusqu’au pont de Belleray.

    Entre Verdun et Saint Mihiel :

    De Belleray, prendre la route vers Dugny sur Meuse. Après la montée, et avant de traverser la voie ferrée, prendre le chemin rural à gauche (option VTC), qui passe sous l’autoroute et rejoint Dugny sur Meuse, ou continuer jusqu’à la D 34 et prendre à gauche vers Dugny sur Meuse (église fortifiée).
    En suivant l’itinéraire officiel, vous continuerez sur la D 34 en direction d’Ancemont, Villers sur Meuse, Woimbey et Bannoncourt (ligne TGV).
    Sur tout ce secteur, jusqu’à Saint Mihiel, il existe d’agréables chemins ruraux dans la plaine de la Meuse, qui nécessitent d’emprunter par endroit le chemin de halage qui, nous le rappelons, est officiellement interdit aux cyclistes. Il n’est pas non plus toujours en bon état. Nous ne pouvons donc vous proposer ici ces alternatives plus calmes et plus bucoliques ! Nous les avons proposé aux élus, moyennant l’aménagement partiel du chemin de halage, et espérons que certaines sections seront aménagées au cours des prochaines années.
    Nous préconisons également le passage dans les villages lorsque cela est possible, d’une part pour quitter un peu le canal et voir un environnement différent, d’autre part pour découvrir le patrimoine local et bénéficier des quelques commerces et services disponibles sur l’itinéraire.

    Dans le secteur de Saint Mihiel, le Conseil Départemental avait programmé il y a quelques années la réalisation d’une voie verte de 17 kms entre Lacroix sur Meuse et Koeur la Petite, empruntant le chemin de halage pour l’essentiel. Mais, ce projet n’a pas encore vu le jour. De notre point de vue, l’aménagement du chemin de halage à minima entre Maizey et Bislée serait déjà une grande avancée.
    En attendant, vous pouvez suivre l’itinéraire officiel depuis Bannoncourt en continuant vers Dompcevrin et Chauvoncourt par la D 34. Pour notre part, nous vous proposons plutôt de traverser la vallée à Dompcevrin vers Maizey par la D 101, puis de regagner la D 964 par la petite route qui part au Sud Est en longeant la Meuse et le canal. La D 964 est très circulante et dangereuse. Cependant, on ne l’emprunte que sur 1,5 km avec la possibilité de regagner le chemin de halage (utilisé par tous les habitants de St Mihiel) pour gagner le port fluvial et le centre ville de Saint Mihiel . C’est ce secteur qu’il nous parait urgent d’aménager le long du canal sur 2 km.
    A Saint Mihiel, vous trouverez toutes les commodités, commerces et hébergements et la ville dispose également d’un patrimoine remarquable qui mérite largement un arrêt prolongé (abbaye, statues de Ligier-Richier, auberge de jeunesse, camping, tous services).

    Entre Saint Mihiel et Commercy :

    Pour quitter Saint Mihiel, l’itinéraire balisé "Meuse à vélo" vous fait emprunter la D 907 et une sacrée montée (100 m de dénivelé) pour vous faire passer à proximité de la Tranchée de la Soif. Avant de redescendre sur Ailly sur Meuse, la vue panoramique est impressionnante sur la vallée de la Meuse. La redescente sur le village d’Ailly sur Meuse est assez raide (pente à 13% !). Dans l’autre sens (Sud>Nord), la montée est rude !!
    Pour notre part, en attendant l’aménagement d’une voie verte le long de la partie navigable de la Meuse, nous proposons de prendre le chemin de Bislée à partir de la Promenade des Dragons. La montée (35 m de dénivelé) se fait sur un chemin rural un peu caillouteux ! De Bislée, on peut ensuite rejoindre Ailly sur Meuse par Koeur le Grande, Koeur la Petite et Han sur Meuse.
    De Ailly sur Meuse, prendre le chemin rural très roulant vers Brasseitte. On peut également rejoindre Brasseitte à partir de Koeur la Petite par la D7 et la D183, avec un petit passage délicat sur la D964.
    Depuis Brasseitte, pour regagner Mécrin, on peut prendre la route goudronnée en passant la colline (itinéraire officiel balisé), ou emprunter un chemin rural enherbé qui suit la Meuse (VTC / VTT).
    De Mécrin, prendre la D 12 vers Pont sur Meuse puis la D 12 en direction de Lérouville où on trouve la voie verte longeant le canal jusqu’à Commercy.

    A Commercy : château Stanislas, les Madeleines de Commercy, tous commerces, gare SNCF.

    Entre Commercy et Neufchâteau :

    L’itinéraire balisé passe par la D 36 en direction de Euville (portion de 2,5 km avec pas mal de trafic), puis la D 144 en direction de Ville-Issey, Sorcy St Martin, et la D 10 vers Void-Vacon. Ces routes peuvent être assez circulantes à certaines heures et les vitesses des voitures élevées !

    On retrouve à Void-Vacon l’itinéraire du Canal de la Marne au Rhin - V52.

    L’itinéraire balisé continue par la D 144 en direction d’Ourches et St Germain sur Meuse (montée et petit passage en forêt) pour retrouver la vallée de la Meuse.
    A noter que le balisage ne fait pas passer dans le village de Void-Vacon qui propose pourtant des commerces et du patrimoine intéressants.

    A St Germain sur Meuse, il faut traverser le village et retrouver la D36 en direction de Vaucouleurs en passant par Ugny sur Meuse.
    Entre St Germain sur Meuse et Vaucouleurs, l’ancienne voie ferrée, que l’on longe entre Ugny et Vaucouleurs, pourrait être idéalement aménagée en voie verte !
    Une alternative possible à la D36 est de passer par Rigny la Salle en rive droite de la Meuse pour rejoindre Chalaines avec un petit passage sur la D960.

    De Vaucouleurs, pour continuer en direction de Neufchâteau, il faut passer en rive droite de la Meuse en direction de Sepvigny, Champougny et Pagny la Blanche Côte.
    Vous continuez toujours sur la D145 en direction de Sauvigny, Brixey aux Chanoines et Maxey sur Meuse. Si la route de Brixey offre de beaux panoramas sur la vallée de la Meuse qu’elle surplombe de 50 m, il vous est aussi possible de rester dans la vallée en prenant par l’ancienne voie ferrée qui rejoint directement Maxey sur Meuse. Mais c’est une version en VTC car c’est un chemin rural.

    De Maxey sur Meuse, l’itinéraire vous conduit à Domrémy la Pucelle, village natal de Jeanne d’Arc, en passant par Greux et la D164. De Maxey sur Meuse, pour éviter la D164, il est possible aussi de prendre un chemin rural assez roulant en continuant par l’ancienne voie ferré (rue avec bon revêtement), de prendre à droite peu après l’ancienne gare et de traverser la vallée de la Meuse jusqu’à Domrémy. Vous n’aurez qu’à traverser la Meuse en n’empruntant la D164 que sur 200m pour arriver directement au niveau du Musée Jeanne d’Arc.

    Pour rejoindre Neufchâteau, prendre l’itinéraire officiel passant par la basilique du Bois Chenu en direction de Coussey. En sortant de Coussey, au niveau du passage à niveau de l’ancienne voie ferrée, prendre à droite sur un chemin rural (itinéraire officiel) longeant la voie ferrée sur 1 km. Cette voie ferrée devrait être aménagée en voie verte au cours des prochaines années. D’ici là, prendre vers le village de Frébécourt, dominé par le château de Bourlémont, puis la route en direction de Neufchâteau.

    A Neufchâteau : commerces, gare, hébergements, ...


    De Neufchâteau à la source de la Meuse :

    De Neufchâteau, l’itinéraire officiel vous fait monter par la D1 en direction de Pompierre avant de redescendre sur le village de Bréchaincourt dans la très belle vallée du Mouzon. Une route très tranquille permet de remonter vers Pompierre puis Sartes.

    En passant en Haute Marne, on prend à droite vers le village de Sommerécourt pour remonter sur la côte et repasser dans la vallée de la Meuse à Goncourt.
    Quelques alternatives existeraient mais sur des chemins ruraux pas toujours de bonne qualité. Il est dommage de ne pas passer dans la vallée de la Meuse entre Neufchâteau et Bazoilles sur Meuse où la Meuse disparaît entre la perte et sa résurgence lorsque le débit est faible.

    De Goncourt, vous remontez la vallée de la Meuse qui est assez étroite sur ce secteur, en direction de Gonaincourt et de Bourmont. Entre Goncourt et Gonaincourt, vous longez la voie ferrée sur une chemin rural qui est un peu caillouteux, mais cette solution est nettement plus sécurisante, même si moins confortable, que de passer par la D74 avec un trafic important, notamment de poids-lourds.
    Vous arrivez ensuite au village de Bourmont perché sur la colline. La montée est raide mais la vue et le patrimoine de ce village valent vraiment l’effort du détour.

    L’itinéraire emprunte ensuite de petites routes dans la vallée de la Meuse, sans grand dénivelé, passant par les villages de Hâcourt, Doncourt sur Meuse, Levécourt, Breuvannes en Bassigny, Bassoncourt, Lenizeul, Provenchères sur Meuse, Lécourt, Maulain, pour enfin atteindre Pouilly en Bassigny / Le Châtelet sur Meuse. La source de la Meuse se situe à 500 m en sortant du village en direction de Bourbonne les Bains.
    Voilà, vous y êtes !! La source se trouve à 410 m d’altitude.

    Si vous faites l’itinéraire dans l’autre sens, il vous faut lire ce descriptif de bas en haut !


    De la source de la Meuse (ou pour la rejoindre), nous vous proposons deux itinéraires potentiels :

    - soit rejoindre la véloroute V50 - Echappée Bleue - Moselle-Saône à vélo en vous dirigeant vers Bourbonne les Bains puis Corre ou Jussey en Haute Saône,

    - soit rejoindre Langres et sa gare, dans la vallée de la Marne. Pour cela, nous vous conseillons l’itinéraire par Saulxures, Rançonnières, Andilly en Bassigny, Neuilly l’Evêque, Charmes (en aval du réservoir de Charmes), pour basculer dans la vallée de la Marne au niveau de Jorquenay. De là, vous retrouvez l’itinéraire de la V53 - Canal entre Champagne et Bourgogne (Reims-Dijon) et le chemin de halage qui vous conduit à proximité de la gare de Langres.

    Langres est une ville à visiter avec sa citadelle fortifiée, ses remparts et sa vieille ville. Mais il vous faudra monter de la Marne / de la gare à la ville haute pour pleinement l’apprécier.


    Pour plus d’info :

    > Le fleuve Meuse sur le site du Comité Départemental du Tourisme de Meuse
    > Les infos "Vélo" sur le site du Comité Départemental du Tourisme de Meuse
    > Le site officiel "Meuse à vélo - Maasfietsroute"
    > Le parcours et la trace GPS officielle dans le département de la Meuse sur Cirkwi


    Si vous avez des commentaires, des compléments, des questions sur ce descripitf, merci de

    nous envoyer une message

    Retour liste des itinéraires

  •   EuroVelo 5 - Canal de la Sarre

    (actualisation août 2017)

    Cet itinéraire transfrontalier fait partie de l’EUROVELO 5, itinéraire inscrit au schéma européen EUROVELO. Cet itinéraire a pour vocation de relier Londres à Rome et Brindisi, en passant par Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg, les trois capitales européennes.

    En France, l’aménagement commence à Grosbliederstroff, à la frontière avec l’Allemagne, dans la continuité du Saar Radweg, itinéraire cyclable aménagé en Allemagne (land de Sarre) le long de la Sarre, depuis Konz jusqu’à Sarrebruck.
    L’itinéraire longe la Sarre jusqu’à Sarreguemines, puis emprunte le chemin de halage du Canal de la Sarre, anciennement appelé Canal des Houillères de la Sarre. Au niveau des étangs-réservoirs de Gondrexange, le Canal de la Sarre rejoint le Canal de la Marne au Rhin.

    A noter que cet itinéraire peut constituer aussi la partie Est de la Boucle Saar-Lor-Lux que nous avons parcouru à l’occasion d’une randonnée en 2014.

    Nous avons réalisé le balisage de cet itinéraire dans le département de la Moselle en 2015 :
    >> voir l’article.

    De Trèves jusqu’à Sarrebourg, l’itinéraire de la vallée de la Sarre est décrit dans un guide Bikeline et de Trèves jusqu’à Strasbourg dans un autre document allemand , très bien fait et très pratique (cartes plastifiées, en accordéon).


    Aujourd’hui, l’intégralité du chemin de halage du Canal de la Sarre est aménagée en voie verte, soit sur environ 80 km de la frontière franco-allemande jusqu’à Gondrexange.

    Au niveau des étangs de Gondrexange, il faut emprunter une passerelle d’où la vue sur les Vosges est superbe !!

    Par contre, les escaliers de cette passerelle sont assez raides, passage délicat lorsqu’on est chargé, et encore plus lorsqu’il pleut (goulottes glissantes !!).

    Lorsqu’on a un gros chargement, une remorque ou un vélo aux dimensions inhabituelles (vélo couché, trike, hand’bike, ...), une solution pour éviter cette passerelle est de prendre un peu plus au Nord, à 500 m, en bordure Nord du Petit Etang de Gondrexange, un chemin qui passe dans le "bois du Bouquet" et qui conduit au niveau du camping de Gondrexange. Chemin en sablé sur 2 km, étroit par endroits, mais tout à fait adapté et praticable.

    De Gondrexange, en direction de Sarrebourg, le chemin de halage du Canal de la Marne au Rhin est aménagé jusqu’à Hertzing.

    De là, la jonction se fait par de petites routes peu circulées pour rejoindre la voie verte de la Sarre au niveau de l’ancien moulin de Sarrixin.
    A cet endroit, en prenant à gauche, la voie verte permet de gagner le centre de Sarrebourg : commerces, patrimoine, gare, ...
    Pour l’EV5, prendre à droite en direction de Hesse. La voie verte prend la direction de la vallée de la Bièvre jusqu’à Hesse. Il faut la quitter en sortant du village de Hesse pour emprunter la route menant à Schneckenbusch et Niderviller.
    L’aménagement de la partie du Canal de la Marne au Rhin entre Hertzing et Hesse serait un plus indéniable pour cet itinéraire européen.

    A Niderviller, en empruntant la petite route qui passe par l’Auberge Altenburger, on rejoint le village de Arzviller en passant la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Sarre et le bassin du Rhin.
    On arrive ensuite sur la superbe voie verte de la vallée des Eclusiers. Longue d’environ 3,5 kms, elle emprunte l’ancienne échelle de 17 écluses de la vallée du Teigelbach. Ces écluses ont été remplacées par le Plan Incliné de St Louis-Arzviller que l’on peut également visiter (ascenseur à bateau).

    Depuis le pied du Plan Incliné et de la voie verte de la Vallée des Eclusiers, le chemin de halage du Canal de la Marne au Rhin est aménagé dans la vallée de la Zorn jusqu’à Lutzelbourg et Saverne.

    L’itinéraire peut être poursuivi en direction de Strasbourg en suivant la voie verte aménagée le long du Canal de la Marne au Rhin qui arrive directement au niveau du Parlement Européen, puis au centre de Strasbourg.
    On peut aussi emprunter l’itinéraire cyclable Saverne-Marmoutier-Wasselonne-Marlenheim-Molsheim, dont une grande partie est aménagée en voie verte sur une ancienne voie ferrée, avec quand même un peu de relief avant, entre Saverne et Wasselonne.
    Au niveau de Soultz les Bains, on retrouve l’EuroVelo 5 qui continue vers le Sud par Molsheim et la véloroute du Vignoble. Ce passage par Marmoutier et Wasselonne peut donc être une option pour ceux qui emprunte l’EuroVelo 5 en direction du Sud ... mais vous ne passerez alors pas par Strasbourg !!
    Pour ceux qui souhaitent arriver à Strasbourg, de Soultz les Bains, on quitte l’itinéraire Saverne-Molsheim pour emprunter la voie verte le long de l’ancien Canal de la Bruche, qui conduit directement à Strasbourg.


    ATTENTION : En dehors des secteurs aménagés et faisant l’objet d’une convention entre VNF et les collectivités, un chemin de halage n’est pas officiellement autorisé aux cyclistes. Il reste de la responsabilité individuelle des cyclistes de l’emprunter.
    L’association Lorraine 3VMA décline toute responsabilité en cas d’accident qui pourrait survenir sur le chemin de halage.
    Il est cependant possible de solliciter une autorisation auprès de VNF pour pouvoir les emprunter en toute légalité.
    >> courrier à adresser à VNF Strasbourg.


    Si vous avez des commentaires, des compléments, des questions sur ce descripitf, merci de nous envoyer une message


    Retour liste des itinéraires

  •   Boucle Saar-Lor-Lux