• V50 - Moselle-Saône


    Description de la V50
    Traversée Nord / Sud de la Lorraine et Haute Saône

    (actualisation mars 2018)

    La Véloroute V50 Moselle-Saône (connue aussi comme véloroute Charles le Téméraire) est un itinéraire transfrontalier s’inscrivant dans le Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes (SN3V). En continuité des aménagements réalisés en Allemagne ou au Luxembourg, il s’inscrit comme un axe européen fort entre les pays d’Europe du Nord et le Sud de la France.

    Suite à une réunion à Port sur Saône en mars 2017, la création d’un Comité d’Itinéraire pour le développement de la V50 devrait se mettre en place d’ici début 2018 afin de travailler sur la continuité de l’itinéraire (aménagements, infrastructures), le développement de l’offre touristique et des services (hébergements, transports, réparation, location, ...), et pour promouvoir cet axe d’itinérance à vélo.

    L’aménagement correct de la partie française de cet itinéraire pourrait en effet amener une plus grande fréquentation par des cyclistes venus des pays d’Europe du Nord, familiers de la pratique du vélo de randonnée.

    Dans ce cadre, une réflexion est menée pour trouver un nom à l’itinéraire. La dénomination actuelle est en effet très variable sur le parcours : Chemin de la Moselle, Charles le Téméraire, Canal des Vosges, Rives de Saône, Voie Bleue, …
    Pour notre part, nous proposons la dénomination :

    "Véloroute Moselle-Saône"

    Considérant une possible continuité en Allemagne, par la vallée de la Moselle, jusqu’à Koblenz, à la confluence avec le Rhin, il serait en effet possible de constituer une

    véloroute de 1 000 km, reliant le Rhin au Rhône, de Koblenz à Lyon

    (entre l’Eurovélo 15 et l’Eurovelo 17)



    Véloroute V50 "Moselle-Saône"

    randonnée organisée par la Délégation V50 de l’AF3V
    du 24 juin au 8 juillet 2018

    plus de précisions ICI

    Nous présentons ici l’état d’avancement de cet itinéraire dans sa partie Nord, en Lorraine et Haute Saône.
    Actuellement, de nombreux cyclistes parcourent déjà la vallée de la Moselle, notamment depuis Koblenz jusqu’à Metz, intégralement aménagé, et bientôt jusqu’à Nancy. L’itinéraire est décrit dans des guides allemands >> voir Mosel Radweg et Mosel Radweg Frankreich.
    Un guide en français, spécifiquement sur la V50, est sorti au printemps 2018 aux éditions Chamina (disponible aussi chez Cartovélo).


    ATTENTION : En dehors des secteurs aménagés et faisant l’objet d’une convention entre VNF et les collectivités, un chemin de halage n’est pas officiellement autorisé aux cyclistes. Il reste de la responsabilité individuelle des cyclistes de l’emprunter. L’association Lorraine Véloroutes Voies Vertes décline toute responsabilité en cas d’accident qui pourrait survenir sur le chemin de halage.
    Il est cependant possible de solliciter une autorisation auprès de VNF pour pouvoir les emprunter en toute légalité.
    >> courrier à adresser à VNF Nancy - Direction Développement de la voie d’eau.


    Rappel : la rive droite et la rive gauche d’une rivière, ou d’un canal, se repèrent en regardant dans le sens d’écoulement des eaux (pour un canal, atteindre la prochaine écluse pour le savoir !).


    - Chemin de la Moselle : entre Apach, à la frontière allemande et luxembourgeoise, et Thionville.
    Première véritable voie verte en Lorraine, cette liaison entre la frontière et Thionville est très agréable et bien connue.

    - Entre Thionville et Metz :
    La liaison entre Thionville et Metz est opérationnelle depuis novembre 2015. Le parcours est quasiment intégralement en voie verte avec un revêtement d’excellente qualité. Quelques passages sur des routes très tranquilles au niveau du Barrage d’Argancy et de La Maxe.

    La traversée de l’agglomération de Metz, en rive gauche de la Moselle, entre le port de Metz et Moulins les Metz, permet d’éviter le réseau routier. Par contre, les accès au centre-ville ne sont pas vraiment bien aménagés ni bien signalés.
    La traversée de la Moselle au niveau du pont de Moulins les Metz sur 400 mètres est absolument mal (pas) aménagée ! Ce secteur reste encore très dangereux.
    En passant en rive droite de la Moselle, avant de retrouver un secteur bien aménagé, il reste encore un secteur non aménagé sur 1,5 km au niveau des communes de Jussy et Vaux, praticable cependant en VTC, avec une partie qui peut être boueuse après une période de pluie !!

    - Entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle :
    La Com Com du Val de Moselle a inauguré en septembre 2012 le tronçon de 10 km entre Jouy aux Arches et Novéant sur Moselle.
    Reste le problème du pont de Corny sur Moselle qui n’est pas résolu. Là encore, c’est un secteur dangereux. Une passerelle sur la Moselle serait nécessaire ... mais coûteuse. La structure du pont étant dans un état correct, elle pourrait éventuellement permettre l’accrochage d’un passage en encorbellement.

    - Pays Val de Lorraine :
    Les travaux sont en cours de réalisation (décembre 2017) depuis Arnaville jusqu’à Custines, aux portes de Nancy. Ils devraient être achevés pour le printemps 2018 !!

    L’itinéraire passe par Arnaville, Pagny sur Moselle, Vandières, Pont à Mousson, Blénod les PàM, Dieulouard, Autreville, Millery et Custines. Ce parcours de 35 km est principalement en voie verte, avec quelques passages partagés avec peu de voitures : étang d’Arry, traversée de Pagny sur Moselle, Pont à Mousson, étangs d’Autreville. Entre Autreville, Millery et Custines, la véloroute emprunte des portions de route assez circulante, avec des vitesses des voitures assez importantes. PRUDENCE !!

    A noter qu’entre Dieulouard et les étangs d’Autreville, le parcours emprunte le secteur où nous avions réalisé un débroussaillage en février/mars 2013 avec les associations locales pour faire avancer le projet qui était alors un peu en stand-by (voir l’article sur ce site).

    - Traversée de l’Agglomération Nancéenne (Boucle de la Moselle - secteur Est) : Ce sont environ 30 kms aménagés entre Custines au nord et Richarménil au Sud (lieu-dit "Les Turbines"), par les berges de Meurthe, le Canal de la Marne au Rhin et le Canal de Jonction.

    Autrement, il est aussi possible de continuer à suivre la vallée de la Moselle par Liverdun, Toul et Neuves Maisons en empruntant la Boucle de la Moselle - secteur Ouest. Cela rajoute environ 25 km pour regagner Richarménil.

    - Entre Richarménil et Gripport :
    Lors de notre randonnée en juillet 2007, nous avons pu nous rendre compte de la beauté de ce secteur, notamment les alignements d’arbres en bord du Canal des Vosges.

    Suite aux contacts pris lors de notre randonnée avec les intercommunalités et avec le Conseil Général de Meurthe et Moselle, une étude avait été engagée sur ce secteur en 2010. Cependant, à ce jour, rien n’a été engagé en terme de travaux. Ce secteur est morcelé entre différentes communautés de communes, avec des capacités d’investissements moins importantes. Le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle semble se soucier un peu plus de ce secteur désormais et nous espérons que des solutions de continuité seront trouvées rapidement.

    - Département des Vosges :
    Le Conseil Général des Vosges a réalisé sur la période 2007/2014 l’aménagement des 75 kms de chemin de halage entre Socourt/Charmes au nord, Epinal, Fontenoy le Château et la limite Sud avec la Haute Saône.

    C’est une superbe voie verte en enrobé de bonne qualité. Un balisage est prévu prochainement sur ce parcours en lien avec le Conseil Départemental des Vosges et la Communauté d’Agglomération d’Epinal. Des services vélo sont proposés et ce secteur développe une excellente politique en faveur du vélo.
    A Golbey, il existe une liaison qui permet l’accès au centre-ville d’Epinal.
    D’Epinal, il est également possible de poursuivre par la vallée de la Moselle jusqu’à sa source à Bussang, en empruntant les routes en rive droite de la Moselle puis la voie verte de la Haute Moselle.

    - Haute Saône :
    De la limite avec les Vosges, à Ambievillers, jusqu’à Corre, le chemin de halage a été intégralement aménagé en enrobé de qualité par le Conseil Départemental de la Haute Saône, sur 16,5 km.
    Il est ensuite possible de suivre le balisage "V50" en empruntant des petites routes jusqu’à Port sur Saône. On y retrouve alors l’itinéraire des Rives de Saône qui vous mène jusqu’à Gray, puis Essertenne-et-Cecey, non loin de Talmay dans le département de la Côte d’Or.

    A hauteur de Chemilly, possibilité de rejoindre Vesoul par la Trace du Courlis pour prendre le Chemin Vert jusqu’à Loulans-Verchamp et trouver une liaison en voie partagée vers l’Eurovelo 6 dans la vallée du Doubs, au niveau de Roulans.

    >> voir carte Vélo de la Haute Saône


    randonnée organisée par la Délégation V50 de l’AF3V
    du 24 juin au 8 juillet 2018

    plus de précisions ICI

    Si vous avez des commentaires, des compléments, des questions sur ce descriptif, merci de nous envoyer une message


    Retour liste des itinéraires